Lecture et contemplation en Sibérie

Je ne sais pas vous, mais le bruit, l’agitation et le stress de Paris me donnent parfois envie de fuir la ville. Dans un délire de citadine je me représente une retraite tout confort à la campagne, une petite vie d’ermite qui se passerait quand même difficilement des supermarchés ouverts jusqu’à minuit, si on veut être honnête.

Continuer la lecture de Lecture et contemplation en Sibérie