Toutes les femmes sont des aliens

Si vous trainez souvent dans les librairies (comme moi), ce titre un peu provocateur ne vous aura pas échappé. On s’attend à trouver un pamphlet féministe, et à la place on découvre une quatrième de couverture plutôt ambitieuse qui nous promet de belles révélations sur fond de blockbusters :

Continuer la lecture de Toutes les femmes sont des aliens

Publicités

Le mystère Henri Pick / Foenkinos

Dans un petit village de Bretagne, une drôle d’initiative a vu le jour : une bibliothèque des manuscrits refusés par les éditeurs. Les auteurs en peine peuvent s’y rendre en pèlerinage, et trouver enfin le repos, en venant s’y délester des romans que les éditeurs n’ont pas voulu publier.

Continuer la lecture de Le mystère Henri Pick / Foenkinos

D'après une histoire vraie / de Vigan

 

Delphine est le personnage principal de ce roman. Faut-il y voir l’auteur, son double ou un personnage de fiction ? C’est dans les méandres d’une amitié qui tourne mal que l’on entre dans les coulisses de la création littéraire.

Continuer la lecture de D'après une histoire vraie / de Vigan

La vie sexuelle d'un islamiste à Paris / Marouane

 

Mohamed, 40 ans, banquier, pieux musulman et expert en religion, a pris une décision aussi secrète qu’irrévocable : déménager de Saint-Ouen où il vit toujours avec sa mère pour Saint-Germain-des-Prés et en finir avec l’abstinence sous toutes ses formes…

Continuer la lecture de La vie sexuelle d'un islamiste à Paris / Marouane

L'écriture libératrice de Laurence Finet

 

« Et je renaîtrai de mes cendres », c’est le titre flamboyant du livre que je reçois par la poste. Quand j’ai reçu le mail de Babelio me proposant de le lire j’ai été intriguée par une description qui me promettait de changer mon point de vue sur la vie et de me faire prendre une grande bouffée d’air. Mais n’est-ce pas l’effet que voudrait produire chaque oeuvre ?

Continuer la lecture de L'écriture libératrice de Laurence Finet

Le lundi c'est raviolis avec Pierre Raufast

la fractale des raviolis

Lorsque j’ai reçu ce livre, il y a déjà un an, j’ai eu faim. A défaut de m’évoquer quelque chose, le mot « fractale » me laissait seule avec l’image d’un ravioli japonais (on ne renie pas ses préférences culinaires) en tête. Et puis j’ai lu la quatrième de couverture, la faim est passée et je ne me suis remise à table qu’il y a quelques jours, mise en bouche par quelques lignes lues à la sauvette un jour d’ennui. Je vous les livre :

Marc et moi étions mariés depuis plus de dix ans. A ma connaissance, pas une seule année il ne fut fidèle, y compris l’année des fiançailles. […] J’aurais dû prendre cette décision beaucoup plus tôt. Mais tuer son premier amour – fût-il le plus abject des êtres – mérite toujours un temps de réflexion, d’acceptation et de préparation.

Continuer la lecture de Le lundi c'est raviolis avec Pierre Raufast