Variété française en trois romans

Cette semaine, une fois n’est pas coutume, c’est trois romans français tout juste sortis qui se sont invités dans ma liste d’envies :

Mémoire de fille – Annie Ernaux

Annie Ernaux a 18 ans cet été 1958. Elle quitte enfin le cocon familial et passe l’été dans un camp de vacances comme monitrice. ce qu’elle découvre continuera de la hanter des années puis des décennies avant qu’elle ne réussisse enfin à mettre des mots sur des souvenirs vieux de plus de 50 ans.

La joie – Charles Pépin

Solaro est le personnage principal de ce roman en forme de conte. Charles Pépin m’avait embarquée dans Une semaine de philosophie, une lecture brillante qui proposait de découvrir 7 grands thèmes de la philosophie (la beauté, la justice, le bien…) à raison de un par jour. Cette fois-ci Pépin a eu envie d’aborder le thème de la joie par le récit romancé et j’ai hâte de retrouver son écriture limpide.

Le voyant – Jérôme Garcin

Jérôme Garcin y décrit le parcours hors-norme de Jacques Lusseyran, un petit garçon devenu aveugle à la suite d’un accident, qui devient résistant et survit aux camps de concentration. pour finir injustement sa vie dans l’oubli. Un roman qui a l’air de rendre sa place à un personnage haut en couleurs et me rend curieuse, surtout que je suis friande des histoires liées à la seconde guerre mondiale.

 

Avez-vous fait de belles découvertes en littérature française, récente ou classique, récemment ? Dites-moi tout !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s