Bonnes résolutions 2016, comment se (re)mettre à la lecture ?

 

La nouvelle année aidant, peut-être vous êtes-vous livrés à un petit moment d’introspection. Comment rendre l’année 2016 meilleure que la précédente et comment -enfin- tenir ses bonnes résolutions peuvent faire partie des questions que l’on ne manque jamais de se poser, tout déterminés que nous sommes à devenir de meilleures versions de nous-mêmes. « Lire (plus) » fait systématiquement partie de la liste des résolutions que je dresse chaque janvier. Ce n’est pas que je cesse de lire sans ça mais je crois qu’on a tous un jour senti à quel point la demi-heure, l’heure ou plus consacrées le soir à la lecture peuvent se réduire comme peau de chagrin. Entre les tracas chronophages du quotidien, l’inévitable fatigue qui s’empare de nous à la fin de la journée et la déconcertante attraction qu’exercent la télévision et nos smartphones sur notre vacillante détermination, il arrive souvent que notre relation à la lecture se résume à un regard désolé lancé avec culpabilité au livre qui prend la poussière sur la table de chevet.

 

Voici donc un petit florilège des meilleures excuses invoquées pour ne pas lire, et comment les parer !

Je n’ai pas le temps de lire

Entre le boulot, le repas à préparer le soir, les amis à voir et les week-ends où l’on en profite pour aller au restaurant, au musée ou se promener, les journées sont parfois bien remplies. Du coup quand on ouvre un livre le soir on pique du nez aussitôt et c’est comme ça qu’on passe plusieurs mois sur un roman dont on a oublié le début. Solution : on se choisit un livre qui nous donne envie et qui n’est pas trop ambitieux. Pas la peine de se dégoutter avec des sommes philosophiques de 900 pages. Une fois qu’on s’est déniché le livre, on rentabilise les petits moments de vide dans sa journée ! Pour ma part je prends mon livre en cours tous les matins avec moi pour pouvoir lire dans le métro, à ma pause déjeuner… Et le soir, passé une certaine heure j’essaie de lâcher mon téléphone et je me barricade dans mon lit avec les personnages que j’ai hâte de retrouver

Je ne sais pas quoi lire

Parfois, tomber sur le livre qui tombe bien dans nos perspectives du moment relève de la chance, des recommandations des amis et des posts que l’on voit passer sur les blogs. Il arrive aussi que l’on ne sache même pas de quoi on a envie. Ou d’avoir envie de quelque chose de trop spécifique. Je me souviens avoir longtemps cherché un roman qui aurait pour décor les banlieues américaines après avoir baigné dans l’ambiance de Virgin Suicides (pour ceux que ça tente je recommande La fenêtre panoramique de Yates), en vain. On a tous connu ce moment de flottement qui suit un coup de coeur ou un long roman. Pourquoi ne pas aller se promener dans une librairie ? Pour ma part la vue de tous ces livres me donne envie de tous les feuilleter et stimule ma curiosité. Flaner dans les bibliothèque municipales marche aussi : souvent les bibliothécaires proposent des sélection thématiques et mettent en avant des livres qui sortent du lot quand ils ne sont pas noyés dans la masse sur leurs étagères.

Il existe autrement de chouettes sites pour se tenir au courant des nouveautés ou de l’activité de nos amis : Babelio et Goodreads sont des réseaux sociaux du livre et permettent de se créer des listes de lecture (dont un challenge de lecture 2016). Hellocoton propose tous les jours de la semaine une sélection culture qui fait souvent la part belle aux dernières lectures des blogueuses, parfait pour glaner des idées !

Je n’ai pas de budget pour des livres

Acheter des livres neufs est très onéreux. 8€ le livre de poche, une vingtaine le livre broché qui vient de sortir, c’est un risque que l’on n’a pas forcément envie de prendre face à des choix incertains. La solution ? Lire des classiques tombés dans le domaine public. Avoir une liseuse aide pas mal pour télécharger les documents et les lire confortablement mais certains existent au format PDF. Sur http://www.ebooksgratuits.com vous pouvez trouver toute une sélection d’oeuvres gratuites (dont toute la série des Rougon-Macquart, des oeuvres de Balzac, Thoreau, H.G Wells, Virginia Woolf…).

Seul inconvénient : vous ne trouverez rien d’actuel. Pour ça mieux vaut aller en bibliothèque. Les abonnements pour les livres seuls sont en général très abordables quand ils ne sont pas carrément gratuits. En tout cas à Paris c’est gratuit et la carte permet d’emprunter 20 documents pour trois semaines et donne accès à plusieurs dizaines de bibliothèques. Autant dire que ça vaut le coup ! Surtout que chacune à ses spécificités et qu’il est possible de trouver livres en anglais, revues, essais et romans pratiquement à coup sur.

Pour ceux qui aiment posséder leurs propres livres mais que ça ne dérange pas d’en acheter d’occasion Gibert Jeune est LE lieu. La boutique principale à Saint Michel propose 4 ou 5 étages de romans, essais dans tous les domaines, BD, livres de cuisine, santé etc. à la fois neufs et d’occasion. Et ça vaut vraiment le coup en termes de prix. Il est possible de s’en tirer pour 12€ avec 3 ou 4 romans de poche !

Je n’aime pas lire

Je serais tentée de dire que dans ce cas-là je ne peux pas grand chose pour vous mais l’optimiste au fond de moi reste persuadée que vous n’avez juste pas encore trouvé le livre qu’il vous faudrait. Pourquoi ne pas combiner toutes les techniques ci-dessus ? Aller faire un tour en bibliothèque, demander des conseils à des amis, vagabonder sur internet, lire des critiques et se laisser guider par son instinct ? Même si l’adage dit « don’t judge a book by its cover » on admettra que, parfois, une belle couverture donne envie de lire.

En gros : faites-vous confiance ! J’espère que ces petits tuyaux vous seront utiles et que votre année 2016 sera riche en belles découvertes [N’oubliez pas de les partager avec moi d’ailleurs !]

 

[Edit : vu avec quel retard je publie cet article la vraie question était peut-être « Comment se remettre à l’écriture ? » Mais cette année c’est promis, je lis plus ET je m’organise. D’ailleurs je vous fais bientôt un retour sur le livre qui va m’y aider : Le grand livre pour s’organiser de Stéphanie Bujon et Laurence Einfalt]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s